Blog - BS Data, hackery, stories

Dehors les reflex !

Ce week-end est un petit tournant pour moi. Ce week-end, je me débarasse de mon matos numérique. En juillet, j’avais déjà vendu un de mes reflex pour m’acheter le Fuji X10. Et cette expérience avec le X10 m’a vraiment décidé à changer. D’autant que, pour la première fois depuis quatre ans, je n’ai rien signé qui m’oblige à avoir ce genre de matos.

Depuis juillet, c’est le X10 qui m’accompagne partout. Vraiment, Fuji, vous avez fait une bombe avec cette petite chose. Alors dehors les reflex. Dehors les zooms grand-angle. Dehors les flashs.

Mais pour quoi ? Compter sur le X10 pour satisfaire mon GAS (Gear Acquisiton Syndrome), ce serait dangereux. Et les seuls appareils qui me font plaisir à utiliser sont le X10 et mon Leica M4-P – le coté facile du numérique en moins.

Alors, je me cherche un Leica M8. J’ai lu de bien vilaines choses sur ce boitier, et sur l’opportunité d’acheter en 2012 un appareil sorti en – oh mon dieu, j’ai frémi en vérifiant l’info – 2006 ; soit un an après le Canon 5D. Mais il y a encore quelques belles choses sur le sujet, et des partisans du M8. Par exemple, un article de Yanidel sur son choix du M8 par rapport au M9 – on notera que, malgré cet article, il shoote exclusivement au M9. Idem, un sujet sur le forum Summilux où quelques “M8-nazis” expliquent pourquoi ils préfèrent les images du M8 au M9.

Je vais donc essayer. Malgré les critiques, le petit capteur, les soucis d’UV et les faibles performances ISO.