Blog - BS Data, hackery, stories

Stage à Phaestos Presse : jour 1

Première journée de stage à l’agence Phaestos Presse, à Montpellier. Cette petite agence travaille chaque jour à la production de contenus pour TF1, BFM TV, LCI, L’Equipe, et j’en passe.

Alors à peine arrivé, et déjà au fourneau : “Basile, tu pars avec Fiona, voilà les clés, elle t’explique en route”. S’ensuivit briefing dans la voiture, direction Narbonne. Un gamin est mort noyé il y a deux jours au gouffre de l’Oeil Doux, à Fleury d’Aude. Il appartenait à un groupe lillois en colonie de vacances et a trouvé la mort dans cet endroit paradisiaque pourtant baignade interdite.

Le directeur de la colonie, un jeune homme de 25 ans, est actuellement en garde à vue, et le parquet examine contre lui les charges de “mise en danger de la vie d’autrui” et “homicide involontaire par manquement délibéré de prudence”. Voyez plutôt la brève de BFM TV, notre employeur du jour, publiée il y a 11 heures.

-

Nous interviewons avec des collègues d’i>Télé et de TF1 le maire de Fleury, qui nous fait un rappel des faits avec son bel accent provençal.

-

Après quelques plans du camping qui nous refuse l’accès, nous nous dirigeons vers la caserne des pompiers qui, par hélicoptère, sont arrivés les premiers sur les lieux et ont plongé dans le gouffre (15m de profondeur) pour repêcher le corps sans vie du jeune homme. Nous sommes reçus très poliment par ce lieutenant, pour qui la baignade dans le gouffre n’est pas vraiment blâmable…

-

16 heures, le sujet est bouclé et envoyé à BFM Tv, qui le diffusera -ou pas. Vue de la newsroom. JO ou boulot, l’après midi était calme.

-

Fuji X10

Vous ne l’avez peut-être pas su, mais j’ai acquis un Fuji X10, que j’embarque avec moi chaque jour de ce mois de stage pour un test terrain que j’espère aussi complet que possible. Pour ce premier jour, je suis content de ce petit boitier, qui a su se faire discret et totalement silencieux. Il a bien géré la lumière des différents moments que j’ai photographié, permettant grâce à son zoom f/2-2.8 de ne pas monter trop haut dans les ISOs pour garder un maximum de détails. Mention très bien pour le moment à son autofocus, bien plus rapide que celui du X100 !

Au niveau de l’ergonomie, j’ai travaillé en priorité ouverture, et je voulais saluer la molette arrière qui, comme sur les reflex, permet de changer l’ouverture en un tour de pouce. La touche Fn, bien placée elle aussi, m’a permis de jouer sur la sensibilité facilement, bien qu’elle soit bien petite.

Je vais essayer de faire un petit point chaque jour sur les possibilités et les résultats de cet appareil. Toujours pas de mire, que du retour d’expérience très subjectif.

*Images : Fuji X10 © Basile Simon pour Graines d’Images *