Blog - BS Data, hackery, stories

Liens de la semaine #3

La troisième édition des “liens de la semaine” s’enrichit. Eh oui, j’ai repris Twitter. Discrètement et honteusement, je vous invite à me suivre : @biloubuntu La période est extrêmement chargée pour moi, entre les partiels imminents et le début des concours… Mathématiquement, j’ai moins de temps pour faire des photos, et le blog sera moins alimenté.

Une petite phrase pas comme les autres, qui fait écho à cette citation de Robert Capa (en intro de mon site) : Il n’y a que trois paramètres : ouverture, vitesse, et distance. Marc Riboud, Magnum.

La recherche d’une identité des pays post-soviétiques de la mer Caspienne, une quête d’adolescent que nous explique en images Mila Teshaieva, pour TIME. Au programme, des cadrages très propres, des couleurs bien à elle et un regard qui pose des questions.

<!--more-->

Eric Kim me gonfle un peu. Mais parfois, certains posts sortent de l’ordinaire et renfermement vraiment quelque chose – quand ce n’est pas lui qui parle, ça va tout de suite mieux, en fait ;). Signalons donc cet article listant les 10 choses que Martin Parr peut nous apprendre sur la street photography. Extrait : – Pensez en séries, pas en photos individuelles ; – Soyez obsédés ; – Vous prendrez rarement de bonnes images ; – Rapprochez-vous ; Pas mal de photos, et de bons conseils.

Les oubliés de la mondialisation ne sont pas qu’au Sud : Andrea Gjestvang nous emmène en Finnmark, cette région au Nord de la Norvège, où les adolescents rêvent notre vie par internet, mais n’ont que des perspectives très limitées. Une plongée intime dans ce monde de clichés ratés.

Je suis extrêmement satisfait de voir l’essai “Birds of Hope”, de mon vénéré James Nachtwey, en finaliste au concours de l’ASME, catégorie documentary photography. Essai paru encore une fois chez TIME. James Nachtwey, comme à son habitude, nous parle de la guerre, mais avec un angle rarement vu. Il se concentre dans cet essai sur le travail d’un medevac, une unité de médecins de l’armée américaine qui évacue les blessés par les airs, et les soigne en toute urgence, souvent sous les balles. Bravo et merci à eux, et merci à James Nachtwey de leur rendre hommage.

100 photographies qui ont changé le monde“, avec ce titre racoleur, c’est chez LIFE évidemment.